EMS Les Fauvettes, Montagny-la-Ville
Concours 2ème prix, 2013
Programme : Agrandissement et transformation de l’EMS existant
Ingénieur civil : Edms, Genève
« Entre cour et jardin »
Le plateau des Fauvettes se tourne historiquement au sud autour d’un premier grand jardin marquant l’axe de composition du bâti et appuyé de deux cabinets de part et d’autre. La contemplation sur le grand paysage y est magistralement mise en scène. A l’ouest, l’horizon s’ouvre aussi largement en direction de Payerne et Corcelles, portant le regard au loin sur la plaine arborisée et faisant de ce site un lieu rayonnant.
Le projet tend à exploiter cette double orientation greffant au dispositif historique un deuxième jardin à la perpendiculaire, qui par jeu d’enfilades, ouvre un nouvel axe visuel à l’ouest. A la croisée de ces deux aires de contemplation, s’animent les lieux référents de la vie quotidienne: salle à manger commune, foyers, etc.

Les corps de bâtiments existants construits au fil du temps se présentent comme une succession de compartiments accolés les uns aux autres avec des travées distributives à l’interstice. Le volume projeté se greffe par deux étroits corridors sur les deux travées pleines qui bordent la chapelle, intériorisant sa façade longitudinale comme le fond de scène de la cour. Il en résulte un mariage des expressions anciennes et nouvelles, pour un nouveau regard sur ce patrimoine.

L’agrandissement prend place dans une forme compacte qui, ajoutée à l’existant, vient circonscrire la totalité du plateau naturel. En termes d’organisation, les chambres des unités de vie sont déployées en couronne périphérique pour profiter de la vue sur le paysage. L’enfilade qui se crée notamment entre la salle de restauration, la grande cour et la salle à manger d’unité cristallise un sentiment communautaire par de grandes relations visuelles non seulement entre lieux de vie individuels mais aussi avec les programmes communs réaménagés dans l’existant.