Ilot B2, Lyon Confluence II
Concours sur présélection, lauréats, 2015
Programme : Logements, bureaux, commerces
Surface : 12 000 m2 SDP
Equipe : Ogic Promoteur / Diener & Diener / Clément Vergély / Joud & Vergély / Michel Desvigne Paysage

Architectures évolutives et sensibles
Dans la ville contemporaine où les bâtiments sont voués à se transformer, à changer d’usage de plus en plus rapidement, l’architecture doit permettre la reconversion, tant fonctionnelle que significative. La conception des immeubles est dictée par un principe commun : l’organisation spatiale veille à ne pas sceller le bâtiment à sa vocation initiale, ni affaiblir son caractère sensible.

L'élégance des nuances
L’expression des bâtiments est déclinée en plusieurs degrés d’ouverture et d’ossature – de la figure de la grille aux larges fenêtres à l’apparence du mur percé – où se distinguent la diversité des logements. L'îlot renvoie ainsi à autant de nuances qui ont forgé le tissu historique de la ville de Lyon. Au premier plan, le grand bâtiment de l’esplanade François Mitterrand se présente comme la proue de la place monumentale. Sa façade se compose d’un système de colonnes et de balcons qui s’organisent sur une double hauteur d’étage, créant un effet sculptural. Les colonnes adoptent une forme plastique qui instaure un jeu tridimensionnel perceptible à distance. Dans la lignée des bâtiments industriels des années 50 et 60 de la Confluence, l’immeuble de bureaux bas innove en réinterprétant le thème de l’orangerie. Il affiche des arcades largement vitrées dont la transparence et l’ouverture soulignent clairement sa vocation attractive et génératrice d’activités urbaines.